Dis à ma fille que je pars en voyage

de Denise Chalem

286404755_10161721419182588_2840400865499692716_n

Deux femmes, Dominique et Caroline, partagent la même cellule. Deux femmes qui ne se seraient jamais rencontrées autrement. Indifférence, violence, amitié faite de pudeur et de non-dits. Dans ce genre de lieu, on ne laisse pas facilement aller, ni à parler de soi, ni à évoquer ce qu’on peut ressentir envers l’autre, alors elles vont entamer le chemin vers l’autre, dans cet univers carcéral où le temps est le pire ennemi, le bruit omni présent. Paradoxalement tout cela n’exclut pas l’humour. L’humour derrière lequel elles se cachent pour survivre et pour supporter l’absurdité de certaines règles. Avec ce lieu qui a ses lois, pour ne pas dire ses rites, Denise Chalem a eu envie de raconter la vie de ces deux femmes qui ressemblent à des milliers d’autres, de s’arrêter un moment avec elles, de partager leur courage quotidiennement mis à l’épreuve.