Frédérique Sayagh

Photo2A 14 ans, elle assiste au collège à une représentation de « Faisons un rêve » de Sacha Guitry et c’est la révélation ! Elle veut devenir comédienne 🙂 Elle rejoint donc le conservatoire d’Issy-les-Moulineaux pendant 4 ans auprès de Daniel Dancourt qui lui permet de faire ses gammes avec le théâtre classique, puis elle fait 1 an au théâtre du Rond-Point auprès de Pierre Reynal, et reprend même des études théâtrales à 28 ans (Deug d’Arts du Spectacle).

En 1997, elle crée et devient directrice d’une compagnie amateur avec un petit groupe de comédiens du conservatoire d’Issy-les-Mx : « I have a dream » est née 🙂

En parallèle d’une vie professionnelle « classique » (où elle exerce différents métiers comme hôtesse à Air France, vendeuse automobile, conseillère en prêts immobiliers…), elle joue donc en amateur dans de nombreuses pièces. Lav’Story de Jean-Claude Danaud obtiendra le prix de la meilleure création au festival de théâtre des Hauts-de-Seine à Suresnes en 2001, La rose aux deux parfums d’Emilio Carballido obtiendra quant à elle le double prix d’interprétation féminine au même festival de Suresnes l’année suivante.

En 2008, elle rencontre  Pascale Durand et lui propose de jouer Burlingue de Gérard Levoyer. L’année suivante, les deux amies s’associent à Dominique Ferré (qui travaille alors à France 5 comme Frédérique) dans Jeux de planches de Jean-Paul Allègre. En 2011, Frédérique retrouve Dominique dans Vendredi 13 de Jean-Pierre Martinez et ils s’associeront de nouveau à Pascale dans Brindezingues, une œuvre acide écrite pour le trio par Gérard Levoyer et qui tournera sur Paris et en province en 2012 et 2013. Soeurs est ensuite choisie par les filles et sera jouée au Théo Théâtre puis tournera dans de nombreux festivals de théâtre amateurs dans toute la France. Fin 2016, pendant que ces camarades de Brindezingues s’associent pour jouer Mendiants d’amour, elle se lance dans un seule en scène au Théo théâtre, La femme perplexe de monsieur Levoyer toujours (dont vous retrouverez l’intégralité en cliquant ici).

Aujourd’hui elle mène de front une vie de famille, une vie professionnelle (elle travaille à France Télévisions en tant que chargée de communication interne), et une vie artistique bien remplie avec le théâtre et le chant (elle a aussi intégré les Gam’z, un ensemble vocal de 25 personnes que dirige Pascale).